Présentation

La simulation pour l'optimisation pluridisciplinaire

 

Ce GT est présidé par Gérard Poirier de Dassault Aviation, et vice-présidé par Pierre Leca du CEA.

A partir de projets de R&D fédératifs, élaborer les outils numériques et les méthodes qui vont permettre de concevoir, développer, fabriquer, maintenir des objets ou produits physiques ou logiciels. Ceci mieux, plus vite et à moindre coût qu’aujourd’hui, tels sont les enjeux relatifs à la problématique de productivité industrielle du Groupe Thématique Outils de Conception et Développement de Systèmes.

 

 

Le Groupe Thématique OCDS se positionne sur quatre domaines clés :

  • Modélisation et Simulation Systèmes
  • Ingénierie des Systèmes embarqués
  • Data analytics
  • HPC : Calculateur haute performance

 

Le GT OCDS en quelques chiffres :

  • un réseau de 233 partenaires : 56 grandes entreprises, 131 PME-ETI, 1 association et 45 établissements de recherche et/ou d’enseignement supérieur
  • 155 projets de R&D représentant un coût total de 849 M€, soutenus à hauteur de 224 M€.



Les enjeux principaux du Groupe Thématique à l’horizon 2011 sont les suivants :

  • Renforcement des thématiques
  • Diversification des domaines d'application
  • Prise en compte des sciences humaines et sociales

 

Les priorités industrielles et technologiques du Groupe Thématique à l’horizon 2011 sont les suivantes :

  • Amélioration de l’efficacité et la productivité de la chaine de simulation pour favoriser son déploiement : développer / certifier / qualifier les nouveaux outils de simulation multi-échelles / multi-disciplinaires, de quantification des incertitudes, étape préliminaire vers les outils auto-configurants, et d’aide à la décision
  • Utilisation extensive de la simulation : la cible à horizon 2011 est le calcul à l’échelle du PetaFlops et du PetaOctet. Ceci nécessite de maîtriser la révolution du multi-cœur, l’explosion du parallélisme et le déluge de données, et de faire passer à l’échelle l’architecture matérielle et logicielle
  • Conception des systèmes logiciels : réduire le temps de développement et de certification du logiciel critique, assurer l’interopérabilité et l’évolutivité des systèmes
  • Simulation de la production du produit : améliorer la productivité dans la phase de conception, assurer l’interopérabilité et l’évolutivité des produits dans un contexte multi-acteurs
  • Cycle de vie et maintenance en conditions opérationnelles : réduire le coût complet en incluant la MCO dès la phase de conception-développement du produit

 

Représentant du Groupe Thématique au sein du Secrétariat Permanent du Pôle :

Chahinez Hamlaoui, c.hamlaoui@systematic-paris-region.org

* * *

 

Un mot du Président du GT OCDS : Gérard Poirier, Dassault Aviation 

« Les activités de notre Groupe Thématique sont essentiellement transverses par rapport aux autres Groupes Thématiques du Pôle : ces outils et systèmes seront utilisés dans les secteurs automobile, transports, télécoms, sécurité et défense, mais aussi dans l'aéronautique, l'énergie, ou encore les services. Pouvant s'appliquer à des produits physiques ou immatériels, ainsi qu'à l'intelligence contenue à l'intérieur de ces produits, le domaine couvre aussi bien la simulation de leurs caractéristiques, leur représentation virtuelle, la simulation des moyens et process à mettre en œuvre pour les produire ainsi que leur réalisation. En fait cela recouvre tout le cycle de développement du "système complexe", permettant d'optimiser la réponse aux spécifications utilisateurs ou à la vision du marché. »

 

Un enjeu majeur : la productivité industrielle

Le Groupe Thématique Outils de Conception et Développement de Systèmes est au cœur même de la problématique générale des pôles de compétitivité. Il s’agit d’élaborer les outils numériques qui vont permettre de concevoir, développer, fabriquer et maintenir des objets physiques ou logiciels, et ceci mieux, plus vite et à moindre coût qu’aujourd’hui.


Copyright photo : Bull

La conception et l’usage de ces outils constituent un élément essentiel de la politique qu’un pays comme la France peut opposer à des délocalisations vers des régions à main d’oeuvre à coût très faible. La maîtrise de ces outils est aussi un gage de maintien et d’amélioration de notre compétitivité vis-à-vis des autres grands pays industrialisés.
 
Il est par ailleurs remarquable de constater que dans le périmètre de l’Ile-de-France Ouest, on trouve les principaux acteurs européens du domaine, tant en matière de conception de ces outils qu’en matière d’utilisation avancée. Les centres de recherche présents dans le Pôle ont également une notoriété internationale établie et la région dispose notamment du plus grand système européen de calcul à très haute performance.

 

 

Rejoignez le Groupe Thématique