LES LIVRETS BLEUS DU GTLL : DES REPERES POUR COMPRENDRE

[English presentation]


Le Groupe thématique Logiciel Libre de Systematic Paris-Region a édité les Livrets bleus du Logiciel Libre pour servir de référence à ceux qui souhaitent ou doivent comprendre les mécanismes propres à l'open source et au logiciel libre, et inviter les entrepreneurs et acteurs académiques à considérer les avantages de ce mode de développement extrêmement fertile en termes d'innovation.

Avec ces ouvrages thématiques issus de travaux collaboratifs menés au sein du pôle de compétitivité francilien, le GTLL entend encourager la coopération entre tous les acteurs de l’écosystème du logiciel libre, et faire valoir cet avantage compétitif construit collectivement et avec le soutien des pouvoirs publics depuis près de 15 ans.

Issus de réflexions collaboratives menées dans le cadre d’ateliers et d’événements de la filière, les Livrets Bleus du GTLL visent à poursuivre l’effort de démystification des fondamentaux économiques, juridiques, techniques et organisationnels du logiciel libre, notamment sur les grands défis technologiques que constituent le Big Data, la Qualité logicielle, le Cloud et l'IoT.


L'importance croissante de l’open source et du logiciel libre dans l’industrie logicielle et numérique impose cet effort de vulgarisation :

Livret bleu "IoT"L’IoT en tant que marché est en pleine structuration. On y verra une fois de plus combien le paradigme du logiciel libre et des standards ouverts est incontournable dès lors qu’on s’approche de ce qui est appelé à devenir infrastructurel. Le logiciel libre s’est imposé dans le monde de la recherche informatique, de l’Internet devenu standard de fait, du Web comme infrastructure de communication. Il s’imposera aussi dans le domaine de l’IoT. Fort des compétences historiques de l’écosystème du logiciel libre en général, et en Île-de-France en particulier, dans les domaines précités (outils de développement, OS libres embarqués, cloud, middleware, big data, sécurité, sûreté de fonctionnement...), les acteurs du GTLL sont particulièrement bien positionnés pour répondre aux demandes des industriels du secteur.
Livret bleu "Fondamentaux juridiques du Logiciel Libre"L'acculturation au modèle du logiciel libre avec ses propriétés juridiques : réfléchir sur le logiciel libre, c’est réfléchir en termes de valeur et de valorisation, et définir les droits et obligations qui encadrent la répartition de cette valeur. Par les propriétés juridiques qu’elles instaurent, les licences libres et open source permettent de clarifier et d’industrialiser les modes de répartition de valeur et de collaboration autour du logiciel. (A propos - RU)

L’entrepreneuriat et les modèles économiques : en exposant les différents mécanismes économiques, marchands ou non, qui existent et les interactions entre les différents intervenants de ce marché, le livret entend démystifier et stimuler la création d’entreprise dans ce segment IT tout en donnant aux investisseurs publics et privés les clés pour juger de la pertinence des business plans qui leur sont présentés.

L’enseignement et les problématiques liées à l’emploi : il est essentiel de former plus d’étudiants, et davantage, à ces technologies et aux modes collaboratifs de R&D de l’open source, notamment aux mécanismes spécifiques imaginés par les acteurs pour coopérer de façon cohérente sur des logiciels de plusieurs millions de lignes de code, sans oublier les notions juridiques, organisationnelles et économiques à la base de l’écosystème du logiciel libre.

La qualité logicielle : les systèmes d’information sous-tendent l’ensemble des activités politiques, économiques et sociales actuelles ; la prévention contre les bugs informatiques est devenue un sujet de préoccupation majeur. À ce titre, la qualité logicielle constitue, avec le Big Data et l’After PC, l’un des trois grands axes de R&D du GTLL de Systematic. Dans ce domaine, le logiciel libre a fait figure de pionnier avec des approches comme l’open innovation, le développement distribué, le développement dirigé par les tests, les architectures modulaires et extensibles, la résilience intégrée dans les protocoles du Web et de l’Internet, etc. – Autant d’expériences et d’expérimentations qu’il faut mieux comprendre et s’approprier pour accroître la qualité des développements logiciels.

 

 

« On dit souvent que la France est plus forte en savoir-faire qu’en faire-savoir. Avec cette collection, notre ambition est de participer à la démonstration de l’excellence francilienne et française dans le domaine du logiciel libre, excellence qui constitue un atout considérable pour la compétitivité de notre économie, et d’encourager toutes les parties prenantes à en accélérer encore le développement » - Stéfane Fermigier, président du Groupe thématique Logiciel Libre de Systematic Paris-Region.

 

Merci aux financeurs du pôle Systematic