Les actualités Systematic

[INTERVIEW] Un vade-mecum sur la cybersécurité

Le nouveau Livre Blanc « Cybersecurité & confiance numérique », cosigné par le groupe HEXATRUST et Systematic Paris-Region, présente de manière synthétique les enjeux, les domaines d’interventions techniques et les règlementations de la cybersécurité. L’ouvrage pose ainsi des recommandations de travail afin de « contribuer à la réussite de la filière française » comme l’explique Jean-Pierre Tual, président du Groupe Thématique « Confiance Numérique & Sécurité ».

Quel constat dressez-vous sur la technologie "cybersécurité" ?

Notre économie bascule vers une digitalisation de son organisation et de son fonctionnement. L’importance de la prise en compte de la cybers-sécurité devient fondamentale afin de créer le niveau de confiance nécessaire à son développement. Par ailleurs, la menace change de nature. Si elle reste toujours spectaculaire à la suite « d’exploits » de hackers isolés ou agissant en petit groupes, les incidents les plus graves sont désormais le fait d'organisations criminelles de plus en plus structurées, voire de structures institutionnelles ou gouvernementales disposant de moyens quasi-illimités. La cyber-sécurité adresse ainsi des enjeux touchant aussi bien la souveraineté nationale, que la protection du patrimoine intellectuel et technologique, ou encore les libertés individuelles. Au niveau du pôle Systematic, nous réunissons les grands intégrateurs, des fournisseurs de briques technologiques innovantes et des organismes et centres de recherche particulièrement compétents pour adresser ces enjeux. Il y a un véritable écosystème disponible en région Île-de-France autour du Pôle et du groupement HEXATRUST.

C'est dans ce contexte que vous avez décidé de lancer le Livre Blanc "Cybersécurité & confiance numérique" ?

Dans le cadre de la stratégie nationale de sécurité présentée par le Premier Ministre, qui faisait clairement référence au plan 33 de la Nouvelle France Industrielle piloté par l'ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information), désormais dénommé « action cyber-sécurité » de la Solution Confiance numérique, il était important d'expliquer cette stratégie. Ce Livre Blanc permet non seulement de contextualiser le marché de la cyber-sécurité et d’en expliciter les enjeux, mais également de présenter les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces de l'écosystème français. Nous avons enrichi cet ouvrage des points clefs de l’étude menée par  ALLISTENE (Alliance des sciences et technologies du numérique), et nous sommes également fortement appuyés sur l’étude PIPAME (Pôle Interministériel de Prospective et d’Anticipation des Mutations Economiques), conduite par le CoFIS (Comité de Filière Industrielle de Sécurité) en 2015 afin de proposer des recommandations en adéquation avec la stratégie nationale et valorisant l’expertise et les offres des entreprises françaises.


"abaisser les barrières pour développer les compétences nationales" est l'une des recommandations dans ce Livre Blanc, comment créer et accompagner cette synergie nationale ?


Aujourd’hui, il y a une perception des enjeux de la cyber-sécurité souvent orientée « coût » plutôt que « valeur »,  qui freine la sécurisation de nos environnements industriels. Souvent, les entreprises découvrent la valeur ajoutée après une cyberattaque. Parmi les recommandations faites dans le Livre Blanc, nous souhaitons sensibiliser au plus haut niveau de l’entreprise les dirigeants aux enjeux de la cybersécurité et accompagner le personnel vers des formations diplômantes en lien avec des grandes écoles et les organismes de recherche. A ces conditions, nous pourrons abaisser les barrières et même créer de l’emploi dans une filière française d’avenir.


En savoir-plus :

  • Lire le communiqué de presse sur la sortie du Livre Blanc qui a été publié à l’occasion de la 9ème édition du FIC, en présence de Thierry Delville,
 Délégué ministériel aux industries de la sécurité Ministère de l’Intérieur, auteur de la préface

TAGS:

cybersécurité confiance numérique