Les actualités Systematic

La République numérique et Systematic Paris-Region - Extraits du discours d'Axelle Lemaire du 14 janvier 2015

Devant l’Assemblée Nationale, plutôt préoccupée par les récents attentats, Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat au numérique, a tenu à présenter la stratégie numérique du gouvernement, le 14 janvier dernier.

Nous avons extrait de cette feuille de route, adressée à tous les acteurs de l’économie numérique, les passages les plus décisifs pour le Pôle Systematic Paris-Region, en phase avec cette stratégie gouvernementale :

«  le potentiel du numérique [doit être] pleinement exploité comme un outil mis au service du développement économique, de la création d’emplois, de l’égalité, de la démocratie, du service public, bref de nos fondamentaux, dont le logiciel doit néanmoins être actualisé pour construire ensemble la République à l’heure du numérique, la République numérique.
[…]
Le numérique est aussi une formidable opportunité de développement et de croissance pour notre pays et une véritable chance – à condition de la saisir et de ne pas verser dans une sorte de « technophilie » qui s’imposerait au détriment du progrès humain.

[…]
Dans le secteur numérique, je combats la thèse du « déclinisme ». Nous n’avons pas de retard, nous avons même de l’avance.


[…]
[N]os écosystèmes d’innovation, ancrés dans les territoires, animés par des entreprises et en particulier des start-ups très investies et performantes, désormais fédérées autour de la bannière de la French Tech, largement remarquée la semaine dernière lors du Consumer Electronics Show aux États-Unis.

[…] 

L’objectif du gouvernement est de conserver cette avance et de l’améliorer pour nous hisser sur le podium des pays les plus avancés numériquement. Le gouvernement tient à s’assurer que cette stratégie bénéficie à tous et pas uniquement à quelques « happy few ».

Pour cela, il propose de tirer au maximum parti de l’économie de la donnée, de la data, en proposant notamment des formations en adéquation avec les besoins du marché d’aujourd’hui et les métiers de demain, en intégrant dans la mesure du possible une approche algorithmique afin de rendre les politiques publiques plus préventives, mieux ciblées et plus efficaces, et en faisant en sorte que les modèles économiques soient plus tournés vers la création de valeurs à partir de cette valeur immatérielle qu’est la donnée.


[…]

Accompagner la transformation numérique de l’ensemble du tissu économique, tel est l’enjeu économique principal. Les start-ups, les jeunes entreprises innovantes à très forte croissance, qui créent des emplois – 8 % des entreprises à plus forte croissance créent 65 % des emplois en France aujourd’hui – doivent pleinement contribuer à cette transformation, grâce à la valeur ajoutée qualitative de notre économie.



Deux défis nous attendent : il s’agit, en premier lieu, de faciliter l’accès des entreprises à la commande, qu’elle soit publique ou privée[1], et, en second lieu, de faciliter l’accès au financement de leurs projets entrepreneuriaux, en diversifiant ces sources de financement.

Il faut aussi que le développement des infrastructures dans les territoires s’accompagne d’une meilleure diffusion des usages – télémédecine, e-éducation, Big Data, administration en ligne, notamment.

[…] ».

Découvrez ici l’intégralité du discours d’Axelle Lemaire

Les questions des députés et les réponses d'Axelle Lemaire sont ici...

TAGS:

Axelle Lemairerépublique numérique